Accueil » Blog » Pourquoi réaliser un suivi d’humeur (mood tracker) est-il bénéfique pour l’épanouissement personnel ?

Pourquoi réaliser un suivi d’humeur (mood tracker) est-il bénéfique pour l’épanouissement personnel ?

Remplir quotidiennement un suivi d’humeur est une routine que de nombreuses personnes à travers le monde ont déjà mise en place dans leur journée. Aujourd’hui, je vais vous expliquer en quoi cela consiste exactement et pourquoi réaliser un suivi d’humeur peut être bénéfique pour vous.

Pourquoi réaliser un suivi d'humeur (mood tracker) est-il bénéfique pour l’épanouissement personnel
pourquoi le mood tracker

Qu’est-ce qu’un mood tracker (traduisez en français suivi d’humeur)

Le terme mood tracker est fréquemment utilisé, même dans la sphère francophone. C’est pour cette raison que je l’emploie régulièrement. Pour les puristes, adeptes de la langue de Molière, on peut traduire mood tracker par suivi de l’humeur.

Il s’agit de nous permettre de garder une trace de notre état d’esprit au fil des jours.

Quel est le principe de fonctionnement d’un mood tracker ?

Sur une feuille de papier, ou sur une page de carnet, vous dessinez une case ou un objet par jour. Ses cases correspondent au nombre de jours dans le mois, par exemple 31 pour janvier, 28 ou 29 pour février, etc…

Plusieurs modèles tout faits sont disponibles sur ce site dans la boutique.

Vous allez choisir une couleur par humeur ou émotion que vous désirez suivre, par exemple : super forme en jaune, rien à signaler en vert, fatigue en bleu, tristesse en gris … Vous êtes entièrement libres quant au choix de vos humeurs et couleurs. N’ayez pas peur d’être original !

Puis, le soir avant de vous coucher, vous coloriez la case du jour avec la couleur qui correspond à votre émotion dominante. Bien évidemment, si le soir vous êtes trop fatigué après vous être occupé de toutes vos tâches, vous pouvez colorier cette case le lendemain matin.

En ce qui me concerne, il m’arrive fréquemment de mettre plusieurs couleurs par case. On peut imaginer qu’on ait été triste jusqu’à 14 h puis qu’une bonne nouvelle ait égayé notre journée. Parfois, seule couleur ne suffit pas à définir une journée.

Le décryptage : ou se servir du suivi d’humeur pour s’épanouir

Faire du coloriage peut-être un loisir fort agréable, mais ce n’est pas l’objectif de ce suivi d’humeur.

À la fin du mois, une tendance se dégage.

On parle du spleen de l’hiver, du regain de forme et d’envie avec l’arrivée du printemps. Cela se vérifie-t-il pour vous ?

Êtes-vous dépendant de la lune ?

Ce concept en fera rire certains et pourtant… Il y a des personnes plus sensibles aux phases de la lune que d’autres. Une pleine lune peut agir jusqu’à cinq jours sur notre état de forme. Est-ce votre cas ? Et la lune nouvelle vous rend-elle triste ? Vous pouvez vérifier ces théories en comparant votre suivi d’humeur avec les phases de la lune. Vous pourriez être surpris.

Savoir ce qui agit sur vous

Si vous associez votre suivi d’humeur à votre planning vous allez découvrir des choses dont vous n’aviez pas conscience : certaines vous rendent heureux, d’autres vous font pleurer, ou encore vous procurent une fatigue intense.

Vous allez apprendre à vous connaître et à anticiper et à relativiser les coups de moins bien. Dites-vous que l’on ne peut pas toujours être au top à cent pour cent.

Quand le suivi devient oeuvre d’art

Ce concept a séduit tellement de personnes à travers le monde que des centaines de modèles de pages circulent à travers la toile. Vous pouvez en admirer sur les sites, sur Instagram, sur Pinterest. Certaines pages sont magnifiques. N’hésitez pas à y jeter un oeil !

J’espère que cet article vous a donné envie d’essayer. Cette pratique n’est pas chronophage et peut vraiment vous servir.

Laisser un commentaire